Astuces déco, bricolage, récup, beauté, maison, jardin...

La cigarette électronique c'est nocif ou pas

Les e-cigarettes (les cigarettes électroniques) apparaissent sous des formes très variées mais sont généralement constituées d'une batterie ainsi que d’un clearomiseur (comprenant un embout drip tip, un réservoir et une résistance), dans lequel on ajoute les e-liquides de son choix qui contiennent des arômes, de la nicotine, de l'alcool et le plus souvent du propylène glycol pour la production de vapeur.

La vapeur émise par les cigarettes électroniques ne contient pas des taux significatifs de cancérogènes connus (alors que la cigarette classique en contient plus de 60), de monoxyde de carbone CO (donc pas de risques cardio-vasculaires), de particules solides (qui jouent un rôle important dans la survenue de la BPCO), ou de goudron. Selon une étude britannique, vapoter serait 95% moins nocif que fumer une cigarette.

En plus, l’e-cigarette représente une grande économie : On estime que le budget est divisé par 5 par rapport aux consommateurs des cigarettes traditionnelles. 

En outre des deux atouts majeurs précédemment cités, il faut noter les autres atouts de la cigarette électronique : Adieu l'haleine de fumeur et l'odeur de tabac sur les vêtements, adieu également les cheveux gras, le teint gris, les cendriers, les mégots, les briquets...  en plus des bienfaits sur la santé quand on arrête de fumer

Déclarée non toxique dans la plupart des cas, la e-cigarette peut devenir irritante si ingérée en très grosses quantités. Selon l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSPS), la consommation de ce produit pourrait entraîner des effets neurologiques comparables à celui de l’ébriété. Les vapoteurs peuvent aussi avoir des troubles hématologiques (en rapport avec le sang) ou métaboliques (en rapport avec la production de l’énergie). Certaines associations dénoncent les allergies que l'e-cigarette peut provoquer.

Les femmes enceintes ne devraient jamais consommer de l’e-cigarette en raison de la présence d’alcool dans le liquide. Les personnes ayant des maladies de la bouche (aphte, candidose, herpes..) doivent également éviter ce produit car il détruit certaines cellules buccales. 

En règle générale, les résultats des études sur la vapoteuse sont plutôt probants. En comparaison avec le tabac, vapoter est moins nocif pour la santé mais nous manquons de recul sur ce produit. A surveiller donc de prêt.

Vous aimerez peut-être :

Conditions d'utilisation :
Guideastuces.com se réserve le droit de retirer tout commentaire aprés publication contraire à la charte éditoriale de Guideastuces.com, sans en aviser le rédacteur.