Comment les chats voient-ils le monde ?

Quand votre chat devient super excité face aux pointeurs laser et aux objets brillants, que voit-il au juste ? Comment trouve-t-il sa gamelle et sa litière la nuit sans éclairage ? Comment voit-il le monde au juste ? On vous l’explique.

Comment les chats voient-ils durant la nuit ?

Comment les chats voient-ils durant la nuit
  Crédits photo : Nickolay Lamm

Les chats ont un champ de vision plus large, environ 220 degrés, contre presque 200 degrés pour les humains. Ils ont également une plus grande portée de vision périphérique, ce qui leur permet de mieux repérer la souris (ou le jouet) qui se tortille dans le coin.

Les chats sont des créatures crépusculaires, ce qui signifie qu'ils sont actifs à l'aube et au crépuscule. C'est peut-être la raison pour laquelle ils ont besoin d'une si bonne vision nocturne. Leurs yeux ont six à huit fois plus de cellules de bâtonnets, qui sont plus sensibles à la faible lumière, que les humains.
De plus, la forme elliptique de l'œil des chats et la taille plus importante de leur cornée et de leur tapetum lucidum permettent également de recueillir plus de lumière. 

Qu'en est-il de la vision du spectre des couleurs ?

quelles couleurs voit le chat
  Crédits photo : Nickolay Lamm

Vous avez sûrement entendu quelqu’un dire que les chats ne voient le monde qu'en noir et blanc, mais c’est un mythe ! On vous explique. Votre ami félin ne connaît pas le même spectre de couleurs que vous puisque la rétine humaine possède environ dix fois plus de cônes, les récepteurs de photopigments, qui fonctionnent mieux en lumière vive, que les yeux des chats, mais il ne voit pas le monde qu’en noir et blanc.

Quant aux chats, ils sont techniquement daltoniens parce qu'ils ne peuvent pas voir toutes les couleurs mais ils peuvent voir certaines couleurs atténuées.

La structure physique de l'œil d'un chat est différente de la nôtre. Nous avons trois types de cônes, les chats en ont deux, ce qui limite leur perception des couleurs. Les couleurs qui nous semblent très riches sont plus fades pour eux. Ce sont les cellules coniques ou cônes qui sont à nouveau à l'œuvre. Les chats sont très doués pour voir le monde dans des nuances de gris, et ils se débrouillent bien avec les bleus et les jaunes. Mais tout comme les humains daltoniens, les chats ont du mal à distinguer les verts des rouges. Le rouge, en particulier, est simplement vu comme une couleur saturée par votre chaton.

Les chats : des hypermétropes ? 

Chat vision
  Crédits photo : Nickolay Lamm

Notre vision est la plus nette lorsque nous regardons des objets situés entre 30 et 60 mètres, mais les chats ne doivent pas être à plus de 6 mètres pour voir clairement un objet. Ils n’ont qu’une très petite plage de vision moyenne nette.

Par contre, comme ils n'ont pas les muscles nécessaires pour modifier la forme de leurs lentilles oculaires, ils ne peuvent pas voir clairement les objets de très près et doivent plutôt s’éloigner pour avoir une image nette. Donc, on peut dire qu’ils sont hypermétropes, ce qui est le contraire de la myopie.

A lire aussi : Comment protéger votre canapé des griffes du chat : 3 méthodes à essayer et 4 erreurs à éviter

La vision est-elle le sens le plus développé chez le chat ? 

Avec tous les attributs étonnants de la vision des chats, vous serez surpris d'apprendre que la vue d'un chat n'est pas leur sens le plus aigu, mais plutôt leur ouïe !

L'ouïe d'un chat est si sophistiquée qu’il peut entendre les sons à de grandes distances et qu’il peut également détecter les plus petites variations de son, ce qui l’aide à identifier le type et la taille de la proie qui émet le bruit. C’est fascinant, n’est-ce pas ?

(∗) Les photos en bas desquelles est indiqué “Crédits photo : Nickolay Lamm” sont en effet des photos retouchées par un jeune chercheur et photographe en y appliquant les caractéristiques de la vision des chats.



Conditions d'utilisation :
Guideastuces.com se réserve le droit de retirer tout commentaire aprés publication contraire à la charte éditoriale de Guideastuces.com, sans en aviser le rédacteur.