Faut-il manger la peau des fruits et légumes ?

Consommer 5 fruits et légumes par jour peut vous aider à avoir tous les nutriments, vitamines et fibres dont votre organisme a besoin. Mais la question qui se pose est la suivante : doit-on les consommer en intégralité avec la peau qui contient un nombre important de micronutriments ou au contraire les peler pour limiter la présence des pesticides dans notre alimentation ? 

La peau des fruits et légumes, une source de micronutriments

La peau des fruits et légumes est gorgée de vitamines, minéraux et antioxydants puissants. Par exemple, la peau de la pomme renferme quatre à six fois plus de vitamines C et de polyphénols (qui sont des antioxydants très bénéfiques pour notre santé) que le fruit même. Les peaux des légumes ne sont pas dépourvues de vitamines, non plus. Par exemple, la peau des aubergines est connue pour ses vertus anti-inflammatoires et antioxydantes, alors que la peau des pommes de terre est riche en nutriments et vitamines C, B1 et B3. 

Vous l’avez donc compris, la peau des fruits et légumes est un vrai atout nutritionnel et on a donc intérêt à les consommer au quotidien.

Et qu’en est-il des pesticides ?

Il va sans dire que tous les fruits et légumes que nous consommons contiennent des traces de pesticides, mais ces derniers subissent un contrôle strict et répondent aux limites maximales des résidus (LMR) autorisées.  Même en cas de dépassement, comme c’est le cas pour certains fruits et légumes, les LMR sont inférieures aux doses journalières admissibles (DJA) par l’homme.

Cependant, bien que tout cela soit réconfortant pour le consommateur, il ne faut pas oublier l’impact que peut avoir l’interaction entre les différents pesticides. En effet, en réalité, nous consommons différents fruits et légumes et donc nous sommes soumis à un véritable cocktail de pesticides. Combinés les uns avec les autres, ces derniers causent des dommages 20 à 30 fois supérieurs à ceux qu’ils peuvent avoir lorsqu’ils sont isolés.

Quelle est la solution ?

Vous devez certainement vous demander ce que vous devez faire. Même s’il est quasi impossible de ne pas être sujet aux résidus de pesticides, il est tout de même faisable de limiter la consommation de fruits et légumes contaminés. Pour ce faire, nous vous conseillons d’acheter des fruits et légumes bio aussi souvent que possible et de privilégier les produits de saison et de proximité, car plus le circuit est court, moins ils sont traités. Aussi, il est primordial de bien nettoyer vos fruits et légumes avant de les consommer.

Comment bien nettoyer les fruits et les légumes ?

Pour bien nettoyer vos fruits et légumes et enlever les traces de pesticides qui se trouvent sur la peau, vous pouvez faire appel à des produits naturels tels que le sel, le vinaigre, le citron ou encore le bicarbonate de soude.

Comment ça marche ?

Pour utiliser le vinaigre ou le jus de citron, il suffit de remplir une bassine ou votre évier d’eau fraîche et d’ajouter le vinaigre ou le jus de citron. Respectez le ratio 90 % d’eau et 10 % de vinaigre ou de jus de citron. Laissez tremper 15 minutes puis retirez. Rincez à l’eau claire, égouttez, puis séchez avec un torchon en coton.

Pour le gros sel et le bicarbonate de soude, comptez deux cuillères à soupe pour un litre d'eau et suivez les mêmes étapes décrites ci-dessus. Si vous avez choisi de consommer vos fruits et légumes avec la peau, n’oubliez pas de bien frotter sous l’eau à l’aide d’une brosse pour enlever le plus de pesticides possible. Dans le cas contraire, si vous avez choisi d’éplucher vos fruits et légumes, voici ce que vous pouvez faire avec les épluchures.


epluchure

fruits

légumes


 


Articles populaires