Philophobie : comment reconnaître et traiter cette peur de l'amour?

Votre vie amoureuse est une succession de fuites et vous vous retirez à chaque fois que la relation commence à être sérieuse ? Vous souffrez sans doute de philophobie ou de la peur d’aimer. Découvrez comment ce manifeste cette peur de l’amour et comment on peut la soigner.

Qu’est-ce que la philophobie ?

Etymologiquement, le terme 'philophobie' vient du grec « philo » qui signifie aimer, et « phobos » qui signifie peur. Ce terme désigne donc la peur de tomber amoureux(se). Si pour certains le sentiment de l’amour procure une sensation de bien-être et de plénitude, ce sentiment est une source d’angoisse et d’anxiété pour les personnes souffrant de philophobie, ce qui peut être vraiment handicapant dans les relations personnelles et amoureuses.

Cette peur peut être à l’origine d’une expérience intensément négative comme une rupture amoureuse mal vécue, une relation amoureuse douloureuse, le divorce des parents ou encore la perte d’un être cher. Toutes ces expériences peuvent laisser une blessure émotionnelle et psychologique chez la victime et déclencher cette peur d’aimer.

Il est important de noter que les personnes anxieuses et nerveuses pourraient être plus sujettes à la peur d’aimer et de s’engager dans une relation amoureuse à long terme.

Comment se manifeste la philophobie ?

Quand une personne souffre de philophobie, elle va mettre en place différents mécanismes de défense pour éviter de se retrouver dans une relation amoureuse sérieuse :

  • Une incapacité et difficulté à s’ouvrir aux autres
  • Un grand détachement envers les personnes qui nous entourent 
  • Un manque de confiance en soi et d’estime de soi constant qui fait que la personne ne se sente pas digne d’amour
  • La focalisation sur le moindre petit défaut de l’autre 
  • La recherche de disputes et de conflits pour pousser l’autre à mettre fin à la relation

En plus de ces mécanismes qui peuvent être conscients ou inconscients, la peur de l’amour provoque également des symptômes physiques qui se manifestent sous forme deviolentes crises de panique et d’anxiété (accélération du rythme cardiaque, transpiration excessive, troubles respiratoires…) suivant la situation dans laquelle le sujet se trouve.

Comment traiter et dépasser la peur de l’amour ?

Pour les personnes souffrant de philophobie, il est important d’être conscient de cette peur et de comprendre son origine pour justement pouvoir la surmonter. En jargon psychologique on parle de traumatisme ou de blessure émotionnelle qui est à l’origine de certaines croyances et dans ce cas il s’agit de croyances tels que : je ne suis pas digne d’amour, je ne mérite pas l’amour, l’amour fait mal…

Il est donc important de faire appel à un thérapeute pour comprendre le lien entre le traumatisme et la croyance développée par le patient et dépasser ainsi cette peur d’aimer pour à la fin avoir des relations saines et épanouissantes. 

En fonction de la personne et de l’étendue de cette phobie, il convient de faire appel à différents types de thérapies comme la thérapie cognitive décrite plus haut, le PNL, l’hypnothérapie ou encore la thérapie de désensibilisation affective qui permet de se confronter à ses peurs pour mieux les dépasser. Notez qu’un travail sur soi est indispensable pour dépasser tout type de phobie et ce, même si vous faites appel à un professionnel. Il est donc important dans le cas de la philophobie de travailler sur son estime de soi et sur l’amour de soi pour arriver à aimer les autres et accepter leur amour.


philophobie

phobie

amour


 


Articles populaires