Comment voyager confortablement en long-courrier même en classe économique

Vous rêvez de voir la Nouvelle-Zélande, surfer à Hawaï ou vous baigner dans les plages paradisiaques de Tahiti ? Santiago du Chili, Buenos Aires, Kuala Lumpur ou Tokyo vous semblent si loin ? Le point commun entre ces destinations, outre leur splendeur, est qu’elles ne sont accessibles que par des vols long-courriers (entre 8 et 14 heures de vol). Les voyages long-courriers sont assez coûteux même en classe économique, mais ceci ne signifie pas que vous devez-y sacrifier votre confort. Avec les astuces indispensables pour vous permettre de partir à la conquête du monde dans des conditions plus que correctes sans vous ruiner en billets en business class ou attendre un surclassement souvent impossible à obtenir. 

1. Bien choisir son siège (quand on le peut) : Au moment de réserver votre place, mettez-vous en tête que ce sera pour 10h en moyenne. Vous pouvez opter pour une place devant, près d’une cloison, vous bénéficierez d’un peu plus d’espace pour vos jambes dans l'avion. Vous pouvez également préférer les sièges du fond moins remplis et où il est possible de marcher et de s’étirer. Evitez les sièges d'avion proches des toilettes ou de la cuisine et ceux situés à côté des moteurs, car le bruit y est très gênant.

vue d'une aile d'un avion dans le ciel

2. Habillez-vous confortablement et chaudement : quelle que soit la destination ou la saison de votre voyage, gardez bien en tête qu’une fois là-haut, il pourrait faire frais. Prévoyez donc une petite couverture fine et chaude, que vous pourrez ranger facilement dans votre bagage à main. Même si certaines compagnies aériennes en fournissent gratuitement en première classe, elles n’accordent pas ce privilège à la classe économique. Pour votre tenue, choisissez le confort, tout en restant chic bien sûr, et n’hésitez pas à superposer des vêtements que vous enlèverez en fonction de la température. Prévoyez donc les indispensables : pull chaud, écharpe, imperméable, pantalon large ou legging en coton. Si vous avez des problèmes de rétention d’eau, mettez des bas de contention et prévoyez des mocassins confortables, car vous gagnerez au moins une pointure durant le vol.

femme assise à côté du hublot dans un avion

3. Dormir comme un bébé : outre une couverture chaude, vous aurez besoin d’un oreiller de voyage compact et gonflable. Choisissez un coussin de voyage de qualité. Ainsi, vous pourrez dormir dans l'avion et ne pas vous retrouver épuisé pendant 3 jours après votre long trajet. En plus de l’oreiller, certains accessoires seront nécessaires à avoir sur un vol long-courrier pour assurer son confort (surtout sur un vol de nuit) : un masque de sommeil, des écouteurs et des boules Quies. N’oubliez pas que vous serez dans une classe éco, surpeuplée et très animée.

4. La trousse de toilette fraîcheur : Prévoyez une mini-trousse de toilette, avec ce qu’il faut pour vous rafraîchir et hydrater votre peau car l’air dans l’avion est très sec. Prenez des échantillons ou des mini-tubes de crème hydratante. N’oubliez pas les indispensables : brosse à dents, dentifrice, déodorant… le tout en mini-packaging. Prévoyez également des unidoses de sérum physiologique pour hydrater les yeux et un baume à lèvres. Notez que le règlement énonce en général que les produits cosmétiques liquides et crème en avion ne doivent pas dépasser 100 ml et doivent être rangés dans un sachet plastique (zyploc) de congélation. 

homme entrain de lire assis dans un avion

5. Occupez-vous : Profiter du temps pour regarder un film, une série ou un concert… Prévoyez un bon livre, ou un guide touristique. 

6. Mangez léger : Les repas servis à bord d’un avion ont bien la réputation qu’ils méritent : plats industriels, surchargés en additifs chimiques, manquants de goût, trop riches en sels, accompagnés de boissons trop sucrées… Ajoutez à cela que l’altitude favorise la rétention d’eau. On se retrouve vite gonflés. Equipez-vous donc d’un encas sain avec quelques bâtonnets de légumes frais, des fruits secs, des barres de céréales que vous glisserez dans votre sac. 

plateau repas servi dans un avion

7. Bougez et étirez-vous : Sur un vol long-courrier, il est primordial de penser à bouger car être immobile pendant des heures entières comporte des risques (phlébite, pieds gonflés...). Pour éviter cela, levez-vous régulièrement et marchez dans les couloirs. Etirez-vous, en tirant sur vos orteils, mettez-vous sur la pointe des pieds pour activer la circulation sanguine et faites-vous des massages des pieds et des articulations. N’oubliez pas les bas de contention qui permettent un meilleur retour veineux.

affiche bon voyage avec un dessin d'avion

8. Hydratez-vous : Il est essentiel de boire beaucoup d’eau lors des vols long-courriers pour préserver l’hydratation et même pour atténuer les effets du jet-lag (décalage horaire). Sur un avion, l’air est très sec et le taux d’humidité est inférieur à celui de nos lieux de vie habituels. Pensez à emmener une bouteille d’eau dans votre bagage à main, car même si on vous en sert à bord, c’est toujours en petites quantités, insuffisantes pour un trajet aussi long. Evitez le café et l’alcool qui accentueront la déshydratation.

Solution ultime, quoique rare, il est parfois possible de se faire surclasser en première classe ou en classe affaires. Ceci dépendra des places disponibles et de la période où vous voyagez. Vos chances augmenteront si vous êtes inscrit à un programme de fidélité de la compagnie.


voyage

avion

vacances


Conditions d'utilisation :
Guideastuces.com se réserve le droit de retirer tout commentaire aprés publication contraire à la charte éditoriale de Guideastuces.com, sans en aviser le rédacteur.