Les animaux de compagnie protègent votre bébé de l'asthme et des allergies

Avoir un animal de compagnie a des vertus innombrables, tant psychiques et affectives que physiques. C'est un être positif, stimulant et affectueux, pour les adultes comme pour les enfants. Mais certains parents croient à tort qu'un chien ou un chat seraient incompatibles avec l'arrivée d’un bébé et qu’un animal domestique peut présenter un risque pour la santé du nouveau-né. Or, c'est exactement le contraire qui est démontré : vivre avec un animal de compagnie renforce le système immunitaire des bébés et réduit de moitié le risque de développer des allergies ou de l'asthme.

C'est une étude récente réalisée par des chercheurs de l'Institut of Clinical Science de l’Université de Gothenburg (Suède) qui démontre que :

les enfants qui grandissent avec un animal de compagnie voient leur risque de développer des allergies on de l'asthme divisé par 2 (voire même 2.5).

petite fille qui tien un chaton. Les enfants qui grandissent avec un animal de compagnie ont deux fois moins de risque de développer des allergies ou de l'asthme

En effet, à la naissance, 30 % des nourrissons présentent un risque de développer des allergies. Ce risque passe à 48 % chez les enfants vivants sans aucun animal domestique. À l'inverse l'étude sur la durée (de 0 à 7 ans), montre que la présence d’un animal à la maison pour un nourrisson réduit le risque de développer les allergies (asthme, eczéma, rhume des foins....) de moitié. Cette réduction est dose-dépendante : plus vous avez d'animaux de compagnie, plus le risque est faible (49 % de risque de développer des allergies sans aucun animal, 34 % avec un seul animal domestique, et 24 % avec trois animaux).

L'explication de ces résultats tient à l'effet bénéfique des animaux sur le système immunitaire des bébés. En effet, les bébés qui vivent avec un animal ont des niveaux plus élevés de bactéries intestinales (2 fois plus). Ces bactéries (ou microbiome intestinal) forment une barrière immunitaire précoce qui fortifie les défenses naturelles du bébé dès les premières années de vie. Cette immunité ainsi acquise permet à l’enfant d’être prémunis contre les allergies et l'asthme. Être en contact très tôt avec un animal domestique, développe non seulement l'immunité de votre enfant, mais stimule également ses sens et enrichit ses premières expériences de découverte du monde. Il est par ailleurs essentiel que cette cohabitation soit cadrée sous la surveillance continue des parents pour préserver la santé du bébé.

petit garçon avec une petite chèvre qui regarde un adulte nourrir un cochon d'inde. enfant et animaux de la ferme

Conseils pour les premiers contacts entre bébé et animal de compagnie :

- Surveillez les contacts entre le nourrisson et l’animal domestique pendant quelques mois

- Continuez à vous occuper de votre animal en présence de votre bébé pour qu’il ne se sente pas délaissé

- N’autorisez pas les contacts directs entre l’animal et le bébé avant l’âge de 3 mois, même si l'animal est calme 

- Si l’animal est agressif ou s'il grogne après le bébé, corrigez-le verbalement et n'hésitez pas à le placer dans une autre pièce

- Ne laissez jamais votre bébé (jusqu’à 2 ans) seul avec un chien ou un chat

- Ne laissez jamais l'animal lécher le nourrisson, s’installer à ses côtés ou dans son lit

- Veillez à ce que votre animal de compagnie soit vacciné et vermifugé.


chat

chien

animaux

bebe

enfant

sante

asthme

allergie

poils d'animaux

danger


Conditions d'utilisation :
Guideastuces.com se réserve le droit de retirer tout commentaire aprés publication contraire à la charte éditoriale de Guideastuces.com, sans en aviser le rédacteur.