Comment supporter une belle-mère difficile ?

Personne n’aime vivre des relations conflictuelles avec un membre de sa famille ou un ami proche. Lorsque l’on se marie, on s’engage généralement pour la vie. Un engagement qui intègre le fait que l’on fait désormais partie d’une nouvelle famille. Toutefois, la relation avec certains membres de cette dernière peuvent malheureusement se révéler quelque peu conflictuelle. Et pour cause ! La belle-mère tient une place particulière dans la vie de son fils, elle tend à être protectrice envers lui et parfois même à influencer ses choix dans la vie. Face à la nouvelle vie de leurs fils, certaines belles-mères seront tentées de garder une place prioritaire, voire même faire de l’ombre à leurs belles-filles.  

Et si la belle-mère est difficile de caractère, cela n’arrange guère les choses. Elle sera encore plus réticente face au nouveau statut amoureux de son fils et se sentira carrément menacée. Partant de ce constat, la belle-mère cherchera alors à préserver sa place, quitte à s'immiscer dans la vie de couple de son fils et à amorcer des conflits sans fin. Toutefois, vous souhaitez sortir de cette sphère conflictuelle tout en gardant des rapports cordiaux et qui évoluent dans le respect avec votre belle-mère. Voici quelques conseils qui pourront vous orienter dans la bonne direction. 

Armez-vous de patience 

Toutes les mères rêvent d’une femme idéale pour leurs fils, qu’elle ait des qualités bien plus que des défauts. Aussi parfaite ou idéale que vous pourriez être, une belle-mère de ce genre trouvera toujours un reproche à vous faire. De ce fait, il est important que vous ne preniez pas les choses de manière personnelle car dites-vous bien que même s'il s'agissait d'une autre femme, votre belle mère n’aurait pas hésité à trouver un défaut par-ci ou une faiblesse par-là. La meilleure arme que vous ayez à votre portée dans ce cas d’espèce est la patience. Soyez patiente en étant convaincue qu’avec le temps, votre belle-mère finira bien par s'habituer à votre présence et les reproches diminueront considérablement. Vous pouvez ainsi faire la sourde oreille face à certaines remarques et ne réagir que pour un conflit qui vaille la peine. Vos réponses à ce type de remarques peuvent se faire sur un ton humoristique tout en subtilité.

Communiquez encore et toujours

Il est de notoriété générale que la communication est la clé de voûte de toute relation saine quelle que soit sa nature. Il arrive que vous vous sentiez mal ou perturbée face à certains commentaires ou agissements de la part de votre belle mère. Dans ce cas de figure, il ne faut surtout pas ravaler sa petite colère et prendre sur soi. Cela peut créer rapidement un cumul de ressentiments qui finira par éclater et aggraver la situation. La meilleure des réactions à avoir est de communiquer avec votre belle-mère. Afin d’éviter les tensions et l’installation d’une atmosphère lourde, il est fortement recommandé que vous mettiez les choses à plat avec votre belle mère. Un dialogue qui se tient dans le respect et la communication transparente sans chercher à donner des leçons ou être brutale dans ses propos fait une grande différence. Invitez votre belle-mère à prendre le café dans un endroit agréable et discutez dans le calme de ce qui vous pèse. 

une femme heureuse avec sa belle mère

Soyez empathique

Les spécialistes des relations humaines vous diront que l’empathie est essentielle pour régir des comportements sains et respectueux. D’ailleurs, les nouvelles écoles d’éducation positive des enfants prônent l’empathie comme un pilier dans cette démarche. Être empathique implique avant tout de comprendre l’autre et d’essayer de cerner son sentiment du moment. Il devrait en être de même pour ce qui est de l’attitude que vous devez avoir face à un conflit avec votre belle mère. Au lieu de s’engager dans une guerre froide interminable, essayez plutôt de comprendre la motivation de votre belle-mère en adoptant une attitude constructive. Pendant de très longues années, elle a tout donné et sacrifié pour son fils qui devient du jour au lendemain votre conjoint. Du coup, elle se voit détrônée par vous. Ce n’est donc pas facile pour elle d’assimiler cette nouvelle situation et de s’y adapter. Vous devez avoir de l’empathie pour votre belle-mère même si elle se montre difficile, et dites-vous qu’un jour, vous en serez probablement une vous-même.

femme tenant la main de sa belle mère

Impliquez votre belle mère 

Lorsque vous entamez votre nouvelle vie avec votre conjoint, sa mère peut se sentir d’un coup exclue de la vie de son fils. C’est d’ailleurs ce qui pourrait la pousser à être difficile avec vous et réticente dans sa relation avec vous. Afin de remédier à ce sentiment naturel, vous pouvez impliquer votre belle-mère dans certaines de vos activités de temps en temps ou encore dans certains détails de votre vie à deux, sans que cela ne devienne intrusif pour vous. Il faut avouer que la modération dans ce type de comportement est de mise. Il est, en effet, crucial que vous sachiez à quel degré et à quelle fréquence impliquer votre belle mère dans certaines stations de votre vie de couple ou dans la prise de certaines décisions. Vous pouvez de même demander conseil auprès de votre belle-mère à propos de choses qui vous concernent vous seulement, elle se sentira utile et ayant une considération particulière à vos yeux.

couple et belle mère

La relation avec la belle-mère demeure toujours quelque peu compliquée, cela fait partie de la nature des choses. Ainsi, lorsque la belle-mère est difficile, la situation se complique davantage. Mais il ne faut surtout pas jeter l’éponge et se désavouer. Il suffit parfois de suivre certaines astuces pour très bien régir cette relation délicate et en faire une relation saine qui s’inscrit dans la durée.