Astuces pour en finir avec les ballonnements et le ventre gonflé

Cela vous est surement arrivé, au cours d’un repas de fête, de vous sentir à l’étroit dans votre petite robe qui vous allait si bien avant de sortir, ou simplement après un déjeuner entre collègues de vous sentir gonflés jusqu’à être obligés de déboutonner votre jean ou desserrer la ceinture. Non, vous n’avez pas subitement grossi en une heure, ce ne sont que des signes de ballonnements. Problème courant, le ballonnement est dû à plusieurs facteurs : hygiène de vie, stress ou habitudes alimentaires... En dehors d’un syndrome du côlon irritable, nécessitant une prise en charge médicale, on peut soulager le ventre gonflé grâce à nos vieilles astuces de grands-mères et de simples conseils alimentaires.

Tout d’abord, pourquoi a-t-on des ballonnements ?

Les ballonnements sont dus à l’accumulation de gaz dans l'intestin ou l'estomac. Ces derniers sont les conséquences de plusieurs facteurs : la fermentation de certains aliments, une mauvaise digestion, le stress, des perturbations hormonales... Un ventre gonflé est un signe désagréable, mais passager et qui peut être parfaitement évité en adoptant une alimentation appropriée et de bonnes habitudes au quotidien.

Evitez les aliments et boissons coupables.
riz brun et quinoa pour la digestion
Certains aliments sont directement incriminés dans les ballonnements : les sodas, les boissons et les chewing-gums participent directement au gonflement et à l’accumulation des gaz dans les intestins. D’autres aliments peuvent également donner des gaz par fermentation et sont donc à éviter : les aliments trop gras, trop riches en fibres, certains aliments crus, ainsi que les sucres (particulièrement le fructose et le glucose). Ils ralentissent la digestion gastrique et favorisent les gaz et les flatulences. Evitez également le lait entier, les fromages forts, la charcuterie grasse, les viandes fumées, les légumineuses (pois chiche, haricots secs, lentilles...), les pâtisseries au beurre, les choux, les choux-fleurs, l’ail et l’oignon, les épices fortes, les piments forts, les sauces trop lourdes et les fruits secs. Evitez aussi les aliments sucrés avec des édulcorants comme le sorbitol et le xylitol. 

Evitez de manger trop vite.
assiette de légumes et salade
Si vous avez l’habitude d’ingurgiter vos plats rapidement, sans mastiquer, vous risquez d’être ballonné pour trois raisons. Premièrement, vous ne serez pas rassasié, donc vous mangerez en plus grande quantité. Deuxièmement, vous ne mastiquez pas assez, donc vous ne digérez pas correctement. Troisièmement, en mangeant vite, vous avalez trop d’air et ceci occasionnera gonflement et douleurs. Il est donc conseillé de manger calmement, sans se hâter et à des heures fixes pour que la digestion se fasse à un rythme régulier.

Evitez de boire de l’eau pendant les repas même si c’est très important d’en boire (de 1,5 à 2 litres par jour). Buvez en dehors des repas, au moins 30 minutes avant, et 1 heure après de préférence.

Faites de l’exercice.
femme qui fait du yoga en position du lotus
Si vous n’êtes pas un grand adepte des abdos ou du pilates, commencez par des marches digestives après les repas. Les étirements vous seront également d’une grande aide en cas de ballonnements.

Evacuez le stress.

Les émotions agissent sur notre système digestif, qui se comporte parfois comme un deuxième cerveau. Afin que le stress n’entrave pas le fonctionnement digestif, essayez de le gérer en adoptant des techniques de relaxation, de respiration profonde, de méditation et initiez-vous au yoga.

Privilégiez les aliments légers et digestes.
bol de yaourt aux fruits rouges
Les produits laitiers demi-écrémés ou écrémés, le poulet, la dinde, les poissons maigres, le boulgour, le quinoa, l’épeautre et le riz plutôt que les dérivés de blé. Optez pour les légumes sans trop de fibres irritantes (carotte, courgette betteraves…).

Misez sur l’anis et le fenouil vert.
épices de la digestion anis, fenouil en grain, cumin, cannelle
Ces deux graines de la même famille (Apiacées) ont toutes deux des vertus digestives et anti-ballonnement. Préparez une tisane digestive en faisant infuser dans une tasse d’eau bouillante 3 g de fenouil, 3 g d’anis et 3 g de cumin en grains. Prenez-en 3 fois par jour entre les repas. Vous pouvez aussi faire des massages du ventre avec l’huile essentielle de fenouil diluée dans une huile végétale.

Tous au charbon.

Le charbon végétal, ou charbon actif est un dérivé (brûlé) de noix de coco ou de noyaux d’olives. Il a la particularité d’absorber jusqu'à 100 fois son volume en gaz. Dans les intestins, le charbon capte et élimine les gaz dus à la fermentation des aliments et vous soulage ainsi des gonflements et de la lourdeur après les repas copieux.

Les astuces de grand-mère pour soulager le ballonnement :
tisane de menthe poivrée
- Pour les digestions difficiles, nos grands–mères avaient toujours en réserve des tisanes miraculeuses à base de plantes et d’épices. Ainsi, essayez l’infusion de menthe poivrée, de gingembre et fenouil, de cannelle et mélisse, de sauge, et de pissenlit.
-  le bicarbonate de soude : décidément indispensable, le bicarbonate a un effet antiseptique, mais il aide aussi à évacuer les gaz dus aux fermentations. Prenez une cuillère à café dans un verre d’eau, après le repas. 


ventre

digestion

alimentation

manger équilibré

intestin

estomac

forme


Conditions d'utilisation :
Guideastuces.com se réserve le droit de retirer tout commentaire aprés publication contraire à la charte éditoriale de Guideastuces.com, sans en aviser le rédacteur.