Astuces et solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire à la maison

Chaque année, 35% de la production alimentaire mondiale est gaspillée. En France, ce sont 10 millions de tonnes de nourriture consommable d’une valeur de 16 milliards d’euros qui sont jetées annuellement. Ces chiffres invraisemblables contrastent avec une triste réalité : 800 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde, soit 1 personne sur 9.

Pourtant les initiatives se multiplient pour lutter contre le gaspillage alimentaire. En France il existe même un « Pacte National de Lutte contre le Gaspillage Alimentaire » qui vise à réduire de 50% les pertes de nourriture d’ici 2025. Ceci sera possible si tous les maillons de la chaîne alimentaire (agriculteur, producteur, transporteur, consommateur) s’y emploient activement. A votre échelle, vous pouvez aussi y contribuer et ceci n’aura que des avantages pour votre budget, ainsi que pour l’environnement. Voici quelques astuces pour vous aider à lutter contre le gaspillage alimentaire, tout en consommant moins et mieux.

  • Afin d’éviter de jeter à la poubelle les 50 kg que gaspille chaque français par an, apprenez tout d’abord à faire les courses :

famille qui fait les courses au supermarché

- Organisez vos courses et listez vos besoins : Une liste de courses bien pensée et organisée est la meilleure garantie contre le gaspillage alimentaire. Vérifiez vos placards, et votre frigo avant de faire votre liste, ainsi vous éviterez d’acheter ce que vous avez déjà. Au besoin accrochez une ardoise sur le réfrigérateur et notez au fur et à mesure ce qu’il vous manque et ce que vous devrez acheter lors de vos courses.

- Gardez en tête le nombre de repas que vous aurez à faire à la maison, et les quantités nécessaires pour chaque repas. Il est inutile d’acheter en prévision de 3 repas par jour si  vous ne mangez qu’une fois par jour ou 2 fois par semaine à la maison.

- Lisez bien les étiquettes : Beaucoup de produits alimentaires se retrouvent dans nos poubelles car ils sont déjà périmés au moment de les consommer. Ceci peut être évité si on prend en compte la DLC, ou la DLUO au moment de les acheter. La DLC est la Date Limite de Consommation qui concerne les denrées fraîches et périssables (produits laitiers, œufs, charcuterie..). Si elle est dépassée de quelques jours, les produits peuvent nuire à la santé. La DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale), indique en revanche une date au-delà de laquelle le produit reste parfait sur le plan sanitaire mais perd en goût ou commence à changer d’aspect. Si la DLUO est dépassée, le produit ne représente pas une menace sanitaire et il est donc utile de le jeter. Donc, selon que vous faites les courses pour le soir même ou pour le mois, veillez à bien vérifier les dates, vous éviterez ainsi un double gaspillage. Si vous devez consommer des produits frais rapidement, choisissez un produit dont la DLC est proche, vous lui éviterez de finir à la poubelle de votre supermarché.  

- Evitez d’acheter de trop grandes quantités et prévoyez idéalement un menu de la semaine avant de partir au supermarché.

- Ne vous laissez pas tenter par les promotions. Elles peuvent paraître très avantageuses mais vous feront acheter en grande quantité ce qui occasionne parfois un gaspillage inutile si le produit se retrouve périmé

- En faisant vos courses, privilégiez les produits frais et le fait-maison. En achetant frais, vous ferez certes des courses plus souvent, mais en quantités moindres. Contrairement aux surgelés qui se gardent des mois, les produits frais doivent être consommés rapidement, ce qui vous évitera le stockage inutile. Vous gagnez ainsi en place de rangement, en énergie, en plus d’éviter le gaspillage alimentaire.

- N’excluez pas les légumes moches, biscornus, petits ou mal calibrés, car ceci ne change rien à leurs qualités nutritives. Les centrales d’achats imposent des calibres et des critères qui n’ont rien à voir avec la nature et certains légumes sont ainsi jetés alors qu’ils sont parfaitement comestibles. En achetant ses fruits et légumes moches, vous luttez contre le gaspillage le plus important celui occasionné par les chaînes de distribution et les centrales d’achats.

  • De retour chez vous l’étape la plus importante dans la lutte anti-gaspi est le rangement des courses :

apprendre à ranger les courses en rentrant à la maison

- Un frigo bien rangé est la garantie d’une bonne conservation des aliments : pour conserver les aliments longtemps dans les meilleures conditions possibles, rien n’est plus efficace qu’un réfrigérateur rangé et ordonné. Dans la zone la plus froide, généralement celle du bas, rangez les produits les plus fragiles : viandes crues fromages frais, crèmes fraîches, crudités, plats cuisinés et pâtisseries. Réservez la zone intermédiaire pour les produits laitiers. Placez vos fruits, vos légumes et les fromages à pâte cuite dans la zone la moins froide : le bac à légumes. Les œufs, le beurre, les jus… sont rangés dans porte.

- Conservez les aliments entamés dans des boites hermétiques.

- Prenez l’habitude de contrôler l’humidité dans votre frigo. Tapissez votre bac à légumes de papier essuie-tout et veillez à le changer afin que les légumes ne macèrent pas dans l’humidité.

 - Réutilisez les petits sachets de gel de silice (anti-humidité) que l’on trouve dans les chaussures et les sacs en cuir pour qu’ils absorbent l’humidité dans votre frigo.

- Ne surchargez pas votre frigo pour laisser l’air circuler et pour éviter l’accumulation de l’humidité qui entraînerait une plus grande consommation d’électricité, et parfois même la prolifération des bactéries, en plus des mauvaises odeurs.

- Pour mieux conserver les restes de vos repas, laissez-les refroidir 30 minutes avant de les mettre au réfrigérateur dans des contenants hermétiques. 

- Nettoyez le frigo au moins une fois par semaine.

  • Adoptez la cuisine des restes :

assiette avec des restes de carottes cuites

- Ceci vous facilitera la vie et vous fera gagner du temps et de l’argent. La cuisine des restes est riche et variée : gratins, quiches, ratatouilles, pain perdu, croûtons aux herbes, soupes, boulettes, croquettes, salades… Accommoder les restes est possible en salé comme en sucré. On trouve des recettes dans toutes les cultures et les cuisines traditionnelles, car le bon sens populaire a fait naître des recettes magiques chez nos grands-mères pour qu'aucune nourriture ne soit perdue et pour que tout se recycle et se transforme.

- Pour les légumes, les fruits et les plats préparés que vous craignez de ne pas utiliser, pensez à les congeler pour mieux les conserver. 

  • Ayez la main verte, compostez :

oignon rouge qui commence à germer

Si malgré tous ces conseils, vous vous retrouvez avec beaucoup de déchets alimentaires, mettez-vous au compostage. Equipez-vous d’un composteur. Il en existe pour toutes les utilisations : des composteurs pour grand jardin ou pour balcon, des bacs à compost de cuisine pour composter en appartement sans odeurs. Placez-y vos restes de fruits, légumes, céréales, coquilles d’œuf, café… en évitant le gras et les agrumes. Ceci est une manière écologique et économique de réduire le gaspillage alimentaire, de valoriser vos déchets alimentaires et de réduire le volume des ordures ménagères. Vous enrichirez ainsi votre sol ou le terreau de votre mini-potager du balcon.


gaspillage

alimentation

courses

economiser

conserver

conserve

conservation

restes


Conditions d'utilisation :
Guideastuces.com se réserve le droit de retirer tout commentaire aprés publication contraire à la charte éditoriale de Guideastuces.com, sans en aviser le rédacteur.