Liste des aliments industriels dangereux à bannir de votre cuisine

De nos jours, il est presque impossible de tout cuisiner soi-même ce qui fait qu’on a recours aux aliments industriels. Les aliments industriels sont pratiques. Ils sont toujours prêts à l’emploi et nous font gagner un temps considérable au quotidien. Mais il s’avère que certains d’entre eux nous empoisonnent à notre insu. Voici une liste non exhaustive des aliments industriels à bannir de votre cuisine.

• La charcuterie

la charcuterie un aliment industriel à bannir de notre alimentation
L’un des aliments industriels à proscrire de votre quotidien est la charcuterie. La charcuterie vient principalement du porc mais pas exclusivement. Nous pouvons trouver de la charcuterie de bœuf, de volaille…
Le problème avec cet aliment est qu’il est souvent riche en nitrates ou en nitrites. Le nitrate et le nitrite sont utilisés pour conserver la viande et les produits périssables. Ces éléments de synthèse sont à bannir à cause de leur possible effet néfaste sur la santé.
En plus des additifs utilisés, la part de matière grasse existante dans les charcuteries constitue presque la moitié de la composition de l’aliment en question.
Selon l’institut national de la consommation (INC), plusieurs recettes comprennent jusqu’à 45 grammes de matières grasses pour 100 grammes de charcuteries.
Notre recommandation est de toujours lire la liste des ingrédients. Si le produit mentionne du nitrate de potassium, du nitrite de sodium, ou du nitrite d’origine végétale, il vaut mieux ne pas consommer ce produit.

• Le ketchup

Le ketchup un aliment industriel à bannir de notre alimentation
Le ketchup est le condiment préféré des petits et grands et se trouve dans la plupart des cuisines. Cependant celui-ci cache bien son jeu. Il s’avère que cet aliment industriel contient une grosse quantité de sucre qui est ajoutée et masquée.
Le ketchup peut contenir jusqu’à 22 grammes de sucre pour 100 grammes de ketchup selon l’INC. Dans la liste des ingrédients le sucre est souvent désigné avec des termes difficiles tels que fructose, dextrose…
Notre recommandation est de lire la section glucide de la liste des ingrédients et vérifier la part de sucre par rapport à la part de tomates.

• Les nouilles déshydratées
Les nouilles déshydratées sont très populaires auprès des personnes pressées et assez occupées telles que les étudiants, les professionnels …
Les marques de nouilles instantanées focalisent leur publicité sur le fait que ce plat instantané soit riche en légumes, économique et rapide.
Le problème est que lors de la vérification de la liste d’ingrédients, le manque de légumes est flagrant vu qu’il se réduit à moins de 1% selon l’institut national de la consommation.
Il existe aussi dans la plupart des cas de l’huile de palme dans la composition, un produit dangereux pour la santé.
Cette préparation se retrouve enrichie en additifs et exhausteurs de goût dont certains sont toxiques pour le corps. En effet l’un des additifs présents dans ce repas instantané permet aux nouilles de se décomposer très lentement et engendre des malaises digestifs (ballonnement, crampes…).
Notre recommandation est de vérifier ce qui est écrit dans la liste des ingrédients et opter pour une option avec le moins d’additifs possibles et avec des mélanges d’épices et des arômes naturels.

• Les produits sans sucre ou sans gluten
Les nouvelles tendances nous poussent à faire attention à notre ligne, ce qui fait qu’on se tourne vers les produits sans sucre ou sans gluten. Ce genre de produit se trouve être la solution idéale pour faire attention sans se priver.
Malheureusement, ces produits dits diététiques avec la mention sans gluten ou pauvre en matière grasse… ne sont pas très fiables. Généralement, lorsqu’il y a diminution de la quantité d’un ingrédient cela veut souvent dire l’augmentation d’un autre.
Notre recommandation est de vérifier dans la liste des ingrédients si la diminution d’un ingrédient a engendré l’augmentation d’un autre. Vérifiez aussi s’il n’y a pas trop d’additifs.
NB : vérifiez bien que les produits soient certifiés par le logo officiel apposé par l’Association française des intolérants au gluten. (Afdiag).

• Les sodas light

Le soda light un aliment industriel à bannir de notre alimentation
Les sodas light sont devenus très médiatisés et leurs marques insistent sur le fait que leurs produits contiennent « zéro sucre ». Cependant, le problème se trouve dans le fait qu’il remplace le sucre par plein d’additifs et d’édulcorants.
Certains de ces additifs sont dangereux pour la santé. Selon l’institut national de la consommation, on peut nommer l’additif E150d, un additif cancérogène présent dans la composition de la plupart des sodas light.
Notre recommandation est d’éviter de consommer les sodas en général mais surtout les sodas light. Mais il est possible de limiter la consommation de ces sodas et surtout faire attention à leur composition. Évitez ceux avec les deux édulcorants suivants : l’acésulfame K et l’aspartame.
NB : les édulcorants entretiennent l’addiction au sucre si consommé régulièrement.

• Certains produits végans

plat de pâtes au pesto vegan
La grande tendance du moment pour manger sain est la consommation de produits végans. Des produits dits « bons pour la santé » et sans cruauté envers les animaux.
Pour faire en sorte que ces produits végans ressemblent le plus possible aux produits classiques, les industries les bourrent d’additifs et d’ingrédients non nécessaires à leur composition. Par conséquent, le pourcentage de sel ou de matières grasses augmente, ce qui fait de ces produits une alternative pas très saine.
Notre recommandation est de toujours lire la liste des ingrédients pour être conscient des risques. Vérifiez s’il y a mention d’ingrédients non nécessaires à la composition du produit végan. Vérifiez aussi le pourcentage de sel ou de matières grasses pour ne pas avoir de mauvaise surprise.
NB : certains produits marqués végan incluent dans leur composition des traces de laitages ou d’œufs, c’est pour cela qu’il est important de vérifier la composition.

• Les yaourts aux fruits
Contrairement aux apparences, les yaourts aux fruits sont loin d’être la source de bien-être comme proclamé par certaines marques. Celles-ci mettent plus d’une dizaine d’additifs dans leurs yaourts tels que les colorants (E1), les épaississants (E4), les correcteurs d’acidité (E5) ou encore les conservateurs (E2).
Techniquement parlant, les additifs sont interdits dans la production des yaourts selon la loi. Cependant, les additifs présents dans la composition des yaourts aux fruits ne viennent pas des laitages mais des préparations qui leur sont ajoutées.
Notre recommandation est d’opter pour les yaourts les plus neutres possible et de les personnaliser chez vous avec un peu de confiture ou des fruits frais pour le coté fruité.

• Les cubes de bouillons
Les bouillons en cubes sont utilisés de manière régulière par la plupart les ménagères. Ces cubes facilitent notre vie quotidienne certes, mais ils sont plus dangereux que certains ne le pensent.
Les bouillons en cubes contiennent une quantité très importante de sel, des additifs et de l’huile de palme. Un demi-cube de bouillon constitue 20% de l’apport maximal en sel recommandé par l’OMS.
Les additifs généralement présents dans la composition des cubes de bouillons sont : le glutamate monosodique, le guanylate, et l’inosinate disodiques. Ces additifs ont pour rôle de renforcer la perception salée.
La composition de ces cubes de bouillons constitue une bombe à retardement pour le corps humain.
Notre recommandation est de lire la composition des cubes et faire attention au glutamate qui est un additif à proscrire selon l’institut national de la consommation. Surveillez aussi s’il y a des additifs exhausteurs de goûts (E6) et le taux de sucre. Si vous préférez une solution plus radicale, optez pour des bouillons fait maison afin d’éviter les risques.

• Le chocolat en poudre

bol de chocolat en poudre
Le chocolat en poudre est l’allié numéro 1 du petit déjeuner des grands et des petits. Cependant le chocolat en poudre s’avère ne pas être une si bonne idée finalement car certaines marques comptent une quantité très élevée de sucre dans leur composition (jusqu’à 86% sucre).
Selon une étude, un bol de 200 ml suffit à dépasser l’apport maximal quotidien de sucres ajoutés recommandé par l’OMS pour un adulte.
Notre recommandation est de vérifier le taux de sucre par rapport au pourcentage de cacao en poudre et de choisir le moins sucré. Si possible, optez pour du cacao en poudre sans sucre afin de doser le sucre selon vos goûts.

• Les céréales du petit déjeuner

bol de céréales du petit-déjeuner
Selon une publication faite par l’institut national de la consommation, certains éléments du petit déjeuner sont à bannir dont le plus important est le bol de céréales du matin.
Il s’avère que les céréales du petit déjeuner et les barres de céréales sont riches en sucre et en matières grasses. On trouve entre 15 et 20 grammes de lipides pour 100 grammes de céréales.
Les pains de mie industriels ne sont pas mieux : une tranche de pain de mie un peu plus salée qu’un petit paquet de chips.
Notre recommandation est de réduire la consommation de ce genre de produits industriels pour le petit déjeuner et de toujours vérifier la liste des ingrédients ainsi que le tableau des valeurs nutritionnelles. Optez pour des produits sains et faits maison si possible.

NB : Il existe d’autres aliments industriels à éviter tels que : les crèmes glacées, les produits de viandes transformées, les produits apéritifs, les chocolats parfumés, les biscuits…
Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il faut bien lire la liste des ingrédients et la composition au dos de l’emballage et ne pas se fier aux mentions marketing écrites de manière visible. Privilégiez les produits naturels ou faits maison ou les produits avec le moins d’ingrédients et d’additifs possibles pour moins de risques.

Il est vrai que les aliments et les produits industriels facilitent votre quotidien mais cela ne devrait pas être au détriment de votre santé. Grâce à cette liste, vous serez en mesure de savoir quels produits éviter et protéger votre santé.


alimentation

ketchup

nourriture

sucre

gluten

vegan


Conditions d'utilisation :
Guideastuces.com se réserve le droit de retirer tout commentaire aprés publication contraire à la charte éditoriale de Guideastuces.com, sans en aviser le rédacteur.