Décès d'un proche : les démarches à suivre

Perdre un proche est incroyablement difficile. Ajoutons à cela, les responsabilités liées à l'organisation des funérailles et à la réalisation d’une série de déclaration. Si vous êtes la personne responsable de ces tâches, on vous présente les étapes principales à accomplir.

Préparation des obsèques

Les dernières volontés du défunt

Lors du décès d’un proche, c’est la famille qui organise les obsèques. Mais il faut vérifier tout d’abord si le défunt avait prévu de son vivant le déroulement de ses obsèques. Si oui son exécuteur testamentaire est tenu légalement de se conformer à ses dernières volontés.

Le respect des dernières volontés de la personne défunte est un principe de base à appliquer dans les limites des contraintes de santé publique. En effet, en France, il n'existe que deux modes de sépulture possibles qui sont l'inhumation et la crémation.

Le choix de la pierre tombale

Choisir une pierre tombale pour votre proche n'est pas chose facile. D’une part, cela constitue une étape importante dans le processus de deuil. D’autre part, la pierre tombale est un hommage éternel à cet être cher. D’où le besoin de la choisir avec soin. La partie qui importe le plus c’est la plaque funéraire. D’ailleurs, il existe une grande variété de matériaux ( en plexiglas également) et de couleurs. Pensez à pierre tombale avec une plaque funéraire personnalisée où vous inscrivez une citation ou un petit mot d’hommage au défunt.

L’organisation des obsèques

Organiser des obsèques est une expérience émotionnelle. Pour ne pas être débordé au cours des différentes étapes, prenez le temps de comprendre comment organiser les obsèques.

Démarches administratives à effectuer en cas de décès

Mais avant de passer à la préparation des obsèques et tout ce qui vient avec, vous devez régler les formalités ( le certificat de décès , l’acte de décès, etc. ). On vous en parle.

1. Faire constater le décès

Vous devez signaler un décès aux autorités compétentes pour entamer le processus de certificat de décès, qui est rédigé par le médecin constatant le décès de la personne. Il s’agit d’un document officiel : un imprimé bleu en 3 volets composé de deux parties. Ce formulaire rempli et signé est obligatoire pour organiser les obsèques.

2. Déclarer le décès

Ce certificat doit être présenté à la mairie pour la déclaration du décès dans les 24 heures qui suivent (jours ouvrables). Le service de l'état civil de la mairie vous délivre alors un acte de décès.

3. Prévenir rapidement un notaire

Parmi les personnes et les institutions à prévenir immédiatement, n’oubliez pas le notaire. Vous devez le contacter rapidement, afin d'ouvrir le dossier de succession. En effet, la loi impose un délai aux héritiers , six mois si le décès a eu lieu en France métropolitaine, douze mois dans les autres cas, pour le dépôt de la déclaration de succession et le paiement d'un droit de succession.



Conditions d'utilisation :
Guideastuces.com se réserve le droit de retirer tout commentaire aprés publication contraire à la charte éditoriale de Guideastuces.com, sans en aviser le rédacteur.