Nutrition et bien être : 5 règles pour bien manger

En théorie, nous savons tous quoi faire pour bien manger, n'est-ce pas ? Éviter les aliments transformés, les produits trop sucrés et les acides gras trans. Inclure plus de protéines maigres et faire le plein de fruits et de légumes frais. Tout cela a l'air facile, non ?

Bien sûr, jusqu'à ce que vous réalisiez que la dernière fois que votre menu hebdomadaire est conforme à ces conseils remonte à très longtemps. C'était bien avant que le stress du travail et la vie d'adulte prennent le dessus sur votre vie ou encore avant que vous soyez très dur avec vous-même au point de lâcher votre détermination de bien manger.

Non, cela n'a pas besoin d'être si compliqué. En fait, si vous mettiez en pratique ces 5 règles pour manger sainement, vous découvrirez peut-être que c'est beaucoup plus facile que vous ne le pensiez au départ.

1. Limitez les aliments ultra-transformés

aliments ultra-transformés

Choisissez des aliments qui sont aussi proches que possible de leur état naturel. Mangez l'œuf entier, pas seulement le blanc. Choisissez des produits laitiers entiers plutôt que des produits laitiers pauvres en matières grasses. Intégrez une petite quantité de graisses naturelles (viande, huiles, noix et graines) dans votre alimentation plutôt que d'opter pour les aliments transformés. Ils peuvent être pauvres en matières grasses, mais ils sont généralement riches en sucre, en produits chimiques synthétiques.

2. Augmentez votre consommation d’aliments antioxydants

aliments antioxydants

Les aliments riches d’antioxydants permettent de protéger les cellules et les tissus de l’agression de particules toxiques – les radicaux libres, les premiers responsables du vieillissement et de maladies dégénératives. Découvrez le top 10 des aliments les plus antioxydants.

3. Équilibrez votre apport en graisses alimentaires

Viande

Un macronutriment est un élément dont nous avons besoin en quantité relativement importante pour être en bonne santé. Les macronutriments comprennent l'eau, les protéines, les hydrates de carbone et les graisses. La graisse est associée au fait d'être nocive, mais la vérité est qu’on en a besoin comme :

  • - source d'énergie
  • - source d'acides gras essentiels que notre corps ne peut pas fabriquer
  • - composant des parois cellulaires
  • - un moyen de faire absorber les vitamines liposolubles : A, D, E et K
  • - un moyen d'isoler notre corps et de protéger nos organes

La graisse a tendance à être considérée comme nocive car elle est associée à une prise de poids et à un taux de cholestérol élevé. Cependant, certains types de graisses permettent de protéger le cœur, de limiter l’inflammation, d’opposer aux caillots sanguins, si elles sont consommées en quantités appropriées. L'essentiel est d’équilibrer sa consommation de graisses saturées, monoinsaturées, polyinsaturées oméga-6, polyinsaturées oméga-3. Découvrez le type de graisse à éviter à tout prix.

4. Passez aux céréales complètes

Céréales complètes

En ce qui concerne les céréales, plus c’est brun, mieux c’est. En effet, les aliments à grains entiers comme le blé complet, le riz brun et les flocons d'avoine contiennent plus de nutriments et de fibres que leurs cousins blancs transformés. Non seulement ces glucides complexes sont plus sains pour vous avec un apport plus élevé en fibres et donc une réduction du risque de diabète et de maladies cardiaques, mais ils vous aident également à rester rassasié plus longtemps. Alors, commencez par remplacer les blancs par des céréales complètes.

5. Soyez réaliste et permettez-vous des petits écarts de temps en temps

Donuts

C'est très bien de suivre fièrement un mode alimentaire sain et équilibré. Je crois que vous vous sentirez vraiment si bien en mangeant de cette façon que vous ne voudriez tout simplement pas revenir à vos vieilles habitudes.

Mais nous avons tous des occasions où nous sommes tentés par des petits écarts comme lors de dîners en famille ou entre amis. Se faire plaisir, enfreindre ses propres règles de temps en temps est de mise pour éviter de tomber dans la frustration mais sans laisser trop perdre contrôle.