La règle des 3V : le secret d'une alimentation équilibrée

Les dernières décennies ont été décisives pour déterminer l’importance du régime alimentaire et son impact sur la santé des personnes mais également sur la biodiversité. Plusieurs recherches menées ont déterminé que la consommation de certains aliments, essentiellement les aliments transformés, pouvait être à l’origine de l’apparition de maladies comme les maladies cardiovasculaires, le diabète, l'hypertension artérielle ou encore le cancer.

Le docteur Anthony Fardet, spécialiste et chercheur en nutrition, a mis en place un régime alimentaire qui répond à 3 règles d’or pour une alimentation saine, durable et éthique : la règle des 3V (pour Végétal, Vrai et Varié).

Zoom sur ces trois règles à respecter pour protéger notre santé, les animaux et l’environnement.

Privilégier les produits végétaux

Notre organisme est plus adapté à assimiler des produits végétaux que ceux d’origine animale. La preuve en est, la consommation quotidienne de viandes, produits laitiers et œufs provoque l’apparition de maladies et notamment de cancer. Il est donc fortement recommandé de manger des fruits, légumes et céréales en suivant le ratio 85/15, ce qui veut dire que 85 % de notre apport calorique doit représenter des produits végétaux contre 15 % seulement de produits d’origine animale. 

Ce système alimentaire permet de préservernon seulement notre santé mais aussi la planète. C’est quoi le rapport, vous allez me dire ?  Notre planète n’est pas en mesure d’assurer la nourriture de 9 milliards d’habitants (d’ici 2050) sur la base d’un régime riche en aliments d’origine animale et ultra-transformés. De plus, la production de tels aliments augmente les émissions de gaz à effet de serre qui sont à l’origine du réchauffement climatique.

Opter pour des aliments vrais et limiter les produits transformés

Un aliment transformé est un aliment qui a subi des traitements qui ont impacté sa structure physique et sa composition nutritionnelle. À cela s'ajoutent des additifs dont le but est de redonner du goût, de la texture et de la couleur à l’aliment transformé. Parmi ces aliments, on retrouve les barres chocolatées, les céréales du petit déjeuner, les nuggets, les biscuits…

Pour respecter notre planète et rester en bonne santé, il est essentiel de limiter au maximum la consommation de ces aliments dont l’intérêt nutritionnel est très faible. Il faut donc privilégier la consommation d’aliments dans leur forme la plus brute possible : fruits et légumes frais, cuits à la vapeur ou au four.

Manger varié et de saison

Pour avoir un régime alimentaire équilibré, il est important de manger varié. En effet, diversifier sa consommation de vrais aliments d’origine végétale permet d’apporter à notre organisme tous les nutriments et micronutriments dont il a besoin pour rester en bonne santé : vitamines, minéraux, fibres, protéines, antioxydants…

Pour manger varié, il faut consommer tous les groupes d’aliments (fruits, légumes, légumineuses, céréales…) mais aussi varier les sources dans le même groupe d’aliments : manger des fruits et légumes de différentes couleurs et textures pour garantir le maximum de vitamines et de minéraux. Même chose pour les céréales, il ne faut pas manger que du blé mais explorer les différentes possibilités pour profiter de tous les bienfaits des céréales.

Il est également conseillé de favoriser la consommation d’aliments issus de production locale et de privilégier les aliments de saison, ce qui nous permet d’avoir une bonne alimentation et un impact positif sur le développement des petites structures agricoles ainsi que sur la planète.


alimentation

régime

santé


 


Articles populaires