Astuces pour faire prendre ses médicaments à votre enfant

Ce qui est pire qu’un enfant malade c'est de devoir lui administrer un médicament alors qu’il n’en veut pas. Pour cela, je vous propose quelques conseils pour vous aider à y parvenir plus facilement :

Seringue

Utilisez une seringue ou une pipette pour donner le médicament à votre enfant, en dirigeant son extrémité vers l’intérieur de la joue de votre enfant plutôt que vers la langue.

L'astuce de la sucette

Trempez une sucette dans le sirop et donnez-la à votre enfant. Répétez jusqu'à ce que la dose de sirop soit terminée.

Mise en scène

Présentez une petite mise en scène. Par exemple, faites semblant que le doudou de vote enfant aime bien prendre ce médicament et apprécie son goût.

Attendez le bon moment

Donnez à votre enfant le médicament lorsqu’il est captivé par son dessin animé préféré. Ainsi, il s’opposera moins à la prise de son traitement.

Essayez les méthodes de distraction

Essayez de distraire votre enfant avec un jouet ou un petit tour de marionnette, la prise du médicament sera plus facile ainsi.

Comment donner un médicament ayant mauvais goût

Si le médicament a un goût désagréable, donnez à votre enfant une petite cuillère de pâte à tartiner ou de beurre de cacahuètes. Ceci va recouvrir les papilles de la langue et masquer le goût du médicament.

Les enfants adorent les crèmes au chocolat et les boissons sucrées. Mélangez donc le médicament à un aliment ou une boisson que votre enfant aime.

Comment faire prendre un comprimé ou une gélule

Si votre enfant doit avaler un comprimé, vous pouvez le broyer à l'aide d'un pilon et le diluer dans un peu d'eau. Idem pour les gélules.

Les suppositoires

Pour les suppositoires, appliquez au préalable un peu de lait hydratant sur la peau afin de faciliter son insertion. Si un demi-suppositoire est nécessaire, coupez-le dans le sens de la longueur.

Parlez à votre enfant

Si votre enfant est assez grand, expliquez-lui pourquoi on doit prendre les médicaments. Faites-le également participer pour lui donner un sentiment de contrôle sur la situation. Par exemple, il peut choisir la façon de procéder (prendre le médicament avec une seringue, dans un gobelet, avec du jus, du lait…), proposez-lui si possible de prendre seul son médicament (mais en le gardant évidemment sous surveillance).

Enfin, ne vous en prenez surtout pas la tête. Souvent, plus vous insistez, plus votre enfant s’oppose à la prise de ses médicaments. Restez calme et patient, et essayez à nouveau dans quelques minutes.


medicament

malade

sirop

enfant


 


Articles populaires