Comment lutter naturellement contre les pucerons dans son jardin ?

Les pucerons se collent aux feuilles saines et aspirent la sève nutritive, le résultat : leurs hôtes en souffrent et peuvent finir par mourir. Cet effet est aggravé par leur capacité à se propager rapidement et à infester une fois qu'il s'est installé. Si vous vous trouvez aux prises avec ces vilains insectes, appliquez l’une de ces solutions naturelles pour vous en débarrasser. Ne laissez pas ces gourmands suceurs de sève ruiner votre jardin de fleurs ou votre potager !  

1. Favorisez une concurrence saine

Les pucerons peuvent survivre et s'approprier un jardin ou un potager, s’il y a peu d'autres insectes prédateurs. Sans insectes prédateurs pour les contrôler, les pucerons peuvent rapidement se multiplier et démolir vos plantes.

Introduire ou aider une population d'insectes bénéfiques à venir dans votre jardin en y installant un hôtel à insectes par exemple, peut aider à équilibrer naturellement la population de pucerons. On vous propose la coccinelle, qui peut être facilement achetée dans de nombreux magasins de fournitures agricoles. Elles peuvent être également attirées par des plantes comme l'herbe à chat, l'origan et l'ail. Et heureusement pour vous, elles ont un appétit pour les pucerons.

A lire aussi : Les plantes à associer pour un potager prospère

2.  Appliquez un jet d'eau à haute pression

Une autre méthode efficace pour se débarrasser des pucerons est un jet d'eau à haute pression, comme le jet d'eau produit en plaçant votre doigt sur l'ouverture de votre tuyau d'arrosage. Vous pouvez également obtenir cet effet en utilisant des buses de tuyau d'arrosage spécialement conçues pour obtenir une pression d'eau plus élevée que la normale. Évitez d’utiliser cette méthode sur les plantes plus petites et plus fragiles.

3. Attirez les pucerons loin de vos plantes

Et si vous utilisez des substances pour leurrer les pucerons loin de vos plantes. Cette méthode est idéale pour contrôler la population de pucerons tout en maintenant la présence d'animaux et d'insectes prédateurs près de votre jardin.

Il vous suffit de choisir un endroit situé à une bonne distance des plantes que vous souhaitez protéger et de planter certains des snacks préférés des pucerons telles que les asters, les dahlias, les cosmos et les zinnias sont toutes des options intéressantes qui permettront de maintenir occupés ces suceurs de sève.

4. Lavez vos plantes à l’eau savonneuse

Pour appliquer cette astuce, utilisez le savon de Marseille. Dans un seau d'eau chaude, versez quelques cuillères à soupe de savon de Marseille liquide et en utilisant une éponge douce, lavez les feuilles des plantes, n’oubliez pas les revers des feuilles.En fait, le savon ronge la couche extérieure protectrice du corps du puceron, ce qui le dessèche et le fait mourir. 

5. Utilisez l'huile de neem

Une autre option intéressante pour lutter contre les pucerons est l'utilisation de l'huile de Neem. L'application de cette méthode est très similaire à celle de l'eau et du savon de Marseille. Elle consiste à utiliser un mélange d'huile de Neem et d'eau à pulvériser sur les plantes. L'huile de Neem permet d’éliminer et de prévenir non seulement la présence des pucerons mais également celle d'autres insectes nuisibles tels que les vers du chou, les fourmis, les coléoptères, les cochenilles et les chenilles. Elle est également efficace pour contrôler la croissance des champignons.

6. Servez-vous des Huiles essentielles

Un mélange des huiles essentielles de girofle, de menthe poivrée, de romarin et de thym vous aidera à vous débarrasser des vilaines petites bêtes. Pour réaliser ce mélange, mettez de 3 à 4 gouttes de chaque huile dans un petit flacon pulvérisateur rempli d'eau (200 ml). Secouez le flacon avant d'appliquer la solution directement sur les plantes. Ce mélange est toxique pour une variété d'insectes nuisibles, le puceron y compris.

7. Éliminez les forces alliées

Une façon de se débarrasser du problème des pucerons est d'éliminer leurs gardes du corps. En effet, lorsque les pucerons sont occupés à détruire vos plantes, ils sécrètent une substance semblable au miel qui est naturellement attirante pour les fourmis. C’est pourquoi, les fourmis travaillent pour protéger les pucerons des dommages causés par d'autres prédateurs. Si vous remarquez des fourmis dans la même zone que les pucerons, essayez d'abord de vous en débarrasser en premier lieu en utilisant par exemple des pièges à miel situés à proximité de l'infestation.

8. Utilisez de l’huile de coude

Dans le cas de quelques groupements isolés de pucerons, la solution peut être aussi simple que d'arracher les envahisseurs de vos plantes. Cela peut se faire en portant des gants de jardinage standard et en utilisant un mouvement de brossage ou de pincement pour enlever les insectes des feuilles.

Sinon, si les pucerons sont localisés sur quelques tiges ou branches, vous pouvez choisir de couper ces branches. Lorsque vous vous débarrassez des branches, mettez-les dans de l'eau pour tuer les pucerons, vous n'aurez donc pas à vous soucier d'une nouvelle infestation. 

Allez-y, après avoir lu l’article, vous avez maintenant de quoi gagner la bataille contre ces vilains insectes.