Vous ne vous entendez jamais ronfler, c'est normal et en voici les raisons

« Tu ne t’entends pas ronfler ? » Nous sommes tous tentés de répondre à cette question par « Mais je ne ronfle pas, je m’en serais rendu compte! » Or c’est faux. La nuit 85 % des adultes de plus de 40 ans (hommes ou femmes) ronflent, mais n'entendent pas le son de leurs ronflements, pourtant d’intensité comparable à celui d’un moteur de voiture en mouvement (100 décibels). La première explication qui nous viendrait à l’esprit serait de dire que quand on dort, les sens sont en berne et on ne s’entend pas ronfler, ce qui est partiellement vrai.

En effet, pendant le sommeil, le cerveau reste en alerte et l’ouïe fonctionne parfaitement. En toute logique, un son de 100 décibels ne devrait pas passer inaperçu. Mais le cerveau choisit d’ignorer le son du ronflement car il s’est habitué à ce son. Il ne considère pas le ronflement comme dangereux ou menaçant. Le ronfleur continue donc à dormir malgré le son élevé qu’il fait. D’ailleurs, pour vous laisser dormir tranquillement le cerveau triche un peu, il adapte son seuil de tolérance aux bruits des ronflements qui s’intensifient avec l’âge, du moteur diesel à 100 décibels on passera facilement à un avion hélicoptères au fil des années et si le ronfleur n’est pas plus dérangé que ça par ses bruits, le conjoint vit un véritable enfer. 

personne qui dort sur un canapé

Selon une enquête menée par une chaîne hôtelière américaine, plus de 60 % des couples ont des problèmes en rapport aux troubles de sommeil de l’un des conjoints à cause des ronflements de l’autre conjoint. Leur sommeil est amputé de 15 minutes à 5 heures de moins par nuit ! Ceci a des conséquences graves sur la santé et sur la vie de couple. Une équipe de chercheurs au Centre des troubles du sommeil dans l’Illinois, a conclu après une étude que ce sont les femmes qui souffrent le plus de cette situation. En effet, le manque de sommeil chez ces femmes de ronfleurs induit une irritabilité et des effets néfastes sur l'humeur, l'attention et la mémoire. Il augmente également la vulnérabilité au stress et le risque des maladies qui y sont liées (maladies cardiovasculaires, métaboliques, inflammations chroniques…). Par ailleurs, l’effet le plus immédiat est certainement un climat de tension et un sentiment d’hostilité, qui s’installent dès le matin et influent négativement sur la relation de couple. D'après la même étude américaine, 10 % des couples font chambre à part et 11 % des couples en sont même arrivés à parler de divorce à cause des ronflements.

Un problème à prendre donc au sérieux, surtout que les solutions antironflements existent, entre orthèses, appareillages, traitements naturels ou simplement des mesures d’hygiène de vie pour arrêter de ronfler.


ronfler

sommeil

dormir


Conditions d'utilisation :
Guideastuces.com se réserve le droit de retirer tout commentaire aprés publication contraire à la charte éditoriale de Guideastuces.com, sans en aviser le rédacteur.