10 conseils pour arriver enfin à désencombrer sa vie et sa maison

Le désencombrement ou le « decluttering » est une tendance forte inspirée du minimalisme. Son principe est simple : ne garder que ce qui est essentiel pour vivre. Sans aller jusqu’à l’extrême, on peut adopter quelques règles de désencombrement pour gagner en espace, mais également en sérénité et en zenitude et pour retrouver un environnement harmonieux.

Ce travail sur soi suppose également de comprendre les vraies raisons qui vous ont amené à collectionner des choses inutiles et à devenir un « accumulateur compulsif ». Que ce soit par peur de prendre une décision (celle de jeter), d’assumer un choix erroné (celui d’un achat inutile), ou par investissement émotionnel projeté sur un objet, il faut d’abord comprendre qu’un objet n’a que la valeur que vous lui donnez, en plus de son utilité. Un objet cassé depuis des années ne se réparera ni par miracle ni par nécessité et  ce sera à vous de prendre la décision de vous-en débarrasser. Comprendre que vous essayez de trouver de fausses excuses pour garder des choses inutiles est la première étape du désencombrement.

Une fois le constat fait, vous changerez progressivement de regard sur les objets et vous pouvez commencer le travail de désencombrement. Essayez de vous aider avec un regard neutre, celui d’une personne tierce et ne conservez que ce qui est beau ou utile  car vous n’en méritez pas moins. Pour faire place nette, ne vous entourez que d’objets à haute valeur ajoutée, qu’ils vous soient utiles et/ou agréables.

garage encombré d'objets inutiles

Vous êtes maintenant psychologiquement prêt à sauter le pas du désencombrement. Alors si vous ne supportez plus ces armoires remplies à ras bord par des années d’accumulation et que vous ne savez pas par où commencer voici quelques astuces pour vous aider à vous lancer.

1. Prenez du recul et observez : Afin de mieux réaliser l’état des lieux, photographiez vos placards, armoires, tiroirs et pièces de rangement. Vous réaliserez ainsi l’étendue de l'encombrement et ceci vous aidera à réagir et à reprendre les choses en main.

2. Commencez par le plus simple :  jeter tout ce qui ne marche plus est le premier pas à faire. Ne gardez aucun objet cassé et oubliez cette fausse excuse : « je vais le réparer, il remarchera un jour » !

3. Procédez par étapes : commencez progressivement par les objets les moins risqués. Classez les objets inutiles selon les difficultés que vous aurez à vous en séparer, et commencez par les moins bien-classés. Faites cela sur plusieurs jours si nécessaire et réitérez l’opération.

4. Ne gardez rien en multiples exemplaires : Avez-vous besoin de 3 friteuses électriques, de 6 autocuiseurs ou de 20 mugs ? Sans être obligé de jeter, vous pouvez donner ou mettre en vente sur internet toutes ces choses qui seront utiles pour d’autres personnes, mais qui vous encombrent inutilement.

5. Choisissez trois affaires préférées pour chaque type d’objet (robes, chaussures,parfums…) ou choisissez un exemplaire sur 5 pour chaque type d’objet. Ceci vous permettra de ne garder que l’essentiel.

6. Essayez la technique du cintre : dans votre dressing, retournez tous les cintres (crochets à l'envers). Rangez vos vêtements portés et lavés en les accrochant à l’endroit. A la fin de la saison, vous verrez que certains vêtements n'ont pas été portés. Débarrassez-vous-en.

7. Si vous avez des doutes sur la nécessité de certains objets, rangez-les dans des cartons comme pour préparer un déménagement. Chaque fois que vous en aurez besoin, prenez l’objet dans le carton. Au bout de quelque temps, vous-vous rendrez compte que vous n’avez utilisé que 20 % du contenu de vos cartons ! Les 80% sont donc inutiles.

8. Appliquez la règle des 20/20 : cette règle consiste à éliminer les affaires que vous n'utilisez pas si elles coûtent moins de 20 euros, ou si elles sont disponibles dans le commerce à moins de 20 minutes de chez vous. Cette règle est faite pour vous rassurer. En cas de nécessité absolue, l’objet sera facile à trouver dans le commerce et accessible à l’achat.

9. Limitez les meubles et les espaces de rangement : N’achetez ni de nouvelles armoires ni de nouvelles caisses. Vous allez vous retrouver à les remplir avec d’autres objets aussi inutiles que superflus.

10. Une fois avoir vidé, ne remplissez pas de nouveau et ne rachetez rien que vous ayez jeté. Méfiez-vous des soldes, des promos et des bonnes affaires : ce sont des pièges qui vous feront acheter plus, et surtout des choses dont vous n’avez pas besoin. 

étagère minimaliste avec des livres et des bibelots

Ces quelques astuces, vous aideront à sauter le pas et à commencer le processus du désencombrement. C'est un processus difficile, mais une fois le premier pas franchi, vous débarrasser du superflu et ne garder que l’essentiel sera pour vous l’acte le plus naturel à faire.  Il ne s’agit pas de se brusquer, mais de faire les choses à son rythme. Peu à peu, vous reprendrez le dessus sur votre intérieur et votre vie, sans vous laisser envahir par des objets inutiles et encombrants. Une fois lancé, vous réaliserez que le vide et l’espace sont un luxe, et que l’expression « less is more », "moins, c'est plus" est une réalité palpable : vous gagnez en liberté ce que vous perdez en objets superflus.


minimalisme

minimaliste

rangement

nettoyage de printemps

gain de place

organiser

inutile

debarasser


Conditions d'utilisation :
Guideastuces.com se réserve le droit de retirer tout commentaire aprés publication contraire à la charte éditoriale de Guideastuces.com, sans en aviser le rédacteur.