Comment s'organiser quand on est une maman débordée

Être une maman est un des plus beaux rôles de la vie, mais c’est de loin le rôle le plus exigeant et le plus accaparant. La vie d’une mère c’est certes des câlins le soir, des bisous le matin, mais c’est surtout la course folle entre l’école, la garderie, la piscine, les courses au supermarché, les activités extra scolaires, les rendez-vous chez le dentiste, le pédiatre, le ménage à la maison, sans parler des contraintes professionnelles, administratives… Bref, un rythme surchargé digne d’un PDG de multinationale ! Difficile d’être zen et relax avec ce planning ! Il est pourtant essentiel ne pas se laisser déborder au risque d’étouffer sous le poids des charges et des tâches quotidiennes. Le risque de burn-out maternel est réel et ne doit en aucun cas être ignoré. Heureusement, certaines astuces peuvent vous aider à vous organiser et à gagner du temps que vous vous accorderez à vous-même et à votre bien-être. Voici les conseils essentiels qui vous aideront à changer votre façon de vivre votre vie de maman active, sans vous laisser déborder

1. Oubliez ce rêve de perfection : la super nana, à la fois maman parfaite, épouse idéale, cordon-bleu, fée du logis et ayant une carrière brillante n'existe pas dans la vie réelle. Il est insensé de vous fixer des objectifs aussi irréalisables. Ceci ne peut qu’engendrer une insatisfaction permanente et une fatigue intense. La réalité est faite d’imperfections, de petites erreurs, d'essais et d'améliorations, et c’est ce qui la rend motivante et intéressante. Vous n’êtes pas une super héroïne, mais vous êtes une maman merveilleuse, avec ce que ça comporte d'échecs et de réussites.

2. Fixez vos limites : vous êtes un être humain, vos capacités d’actions sont limitées et ceci doit être compris par vos enfants. Il faut casser ce stéréotype de la maman qui fait l'impossible et au-delà pour ses enfants, car c’est à la longue éreintant et épuisant. Sachez dire “non, je ne peux pas”, ”non, je ne veux pas”, “désolée, je prends du temps pour moi ”.

maman et enfant pas sage

3. Respirez : pour trouver la force d’assurer toutes vos tâches, apprenez à vous accorder des pauses et des moments rien qu’à vous. Relaxez-vous, appelez une amie, faites-vous un thé, regardez une série, ou lisez un livre. Bref, ne faites rien d’utile et rien pour les autres pendant une petite heure. Ce petit break en milieu de journée vous permettra de vous ressourcer et de retrouver l’envie et la motivation de reprendre votre journée de maman hyperactive.

4. Apprenez à déléguer: être mère ne signifie pas porter toutes les charges de tout le monde. Il faut apprendre à déléguer, à fractionner les tâches et les répartir sur toute la famille. Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide. Faites participer les enfants.  N'hésitez pas à impliquer le papa et à le responsabiliser pour certaines tâches à la maison et avec les enfants. Il a une place à prendre dans le foyer ainsi que dans la parentalité. Apprenez à solliciter votre entourage, parents, amis ou voisines sympas... Les grands-parents adoreront garder les enfants, vos amies peuvent aussi assurer un baby-sitting de temps à autre.

5. Apprenez à reléguer à plus tard : oubliez tout ce qu'on vous a dit sur la procrastination au stade où vous êtes, vous devez même vous y obliger de temps en temps. N’ayez aucune gêne à remettre au lendemain certaines tâches. Apprenez à classer les urgences, les priorités et le superflu. Apprenez à lâcher prise ! Une maison vivante ne peut pas être en parfait ordre tout le temps, et ce n’est pas la fin du monde si vous vous endormez sans la ranger, ça peut se faire demain ! Échangez sans culpabiliser le pressant “ne remet pas à demain ce que tu peux faire aujourd’hui” par un compréhensif “ce qui n’est pas fait aujourd’hui, pourrait se faire demain !»

maman et sa fille dans un parc

6. Acceptez votre côté égoïste : Toutes les mères l’ont un jour ou l’autre pensé tout bas, et se sont senties coupables juste après : « Je n’en peux plus, marre des courses, de la maison », « Je vais tout plaquer et partir », «Ras-le-bol de vous tous, je ne vous supporte plus ». Eh bien, c’est humain de craquer et ces sentiments sont naturels, passagers mais importants, c’est une soupape émotionnelle ! Arrêtez de vous comprimer et de vous censurer. L’ambivalence est naturelle, et permet de retrouver un équilibre intérieur qui se trouve parfois menacé par les turbulences de la vie maternelle.

7. Ne vous laissez pas totalement absorber : Être mère n’est pas se dissoudre pour être au service de ses enfants et de sa famille, et aimer ses enfants ne signifie en aucun cas tout accepter, ni répondre ou devancer leurs moindres caprices. Pour pouvoir être présente pour les autres, il faut d’abord être présent pour soi-même, être à l’écoute de ses propres besoins, de sa fatigue, de ses envies. Si vous passez votre temps au service des autres, fussent-ils vos enfants, vous allez vite devenir irritable et vous serez moins épanouie. Un juste équilibre est à trouver entre votre rôle de mère et votre vie de femme.

8. Arrêtez de courir : pas au sens propre, on ne vous conseillera jamais d’arrêter une activité sportive, bien au contraire, mais cessez de mener une vie de marathonienne à courir sans cesse du matin au soir. Demandez-vous combien de métiers vous faites par jour ? Chauffeur de taxi, traiteur, livreur, médecin, institutrice, femme de ménage, clown à l’occasion, sans parler de votre profession… Aucun athlète ne peut tenir ce rythme. Arrêtez-vous, respirez, passez des moments à « ne rien faire et faire rien », et rappelez-vous que l’hyperactivité, n’est pas un signe de bonne santé !

9. Moins de listes de choses à faire, plus de listes de choses à vivre : Gardez le réflexe planning, mais glissez-y des plages de respirations. Les calendriers, plannings et différentes listes de choses à faire « To do lists », permettent de gérer au mieux les journées de votre vie de mère. Mais apprenez à planifier les pauses et n’allongez pas ces listes à l'infini. Ne remplissez pas vos journées à ras bord, laissez des cases pour la relaxation, pour voir des amis, pour prendre un bain… Par ailleurs, les listes interminables sont impossibles à exécuter et peuvent vous donner un sentiment d'échec et vous asséner une dose de stress supplémentaire au lieu de faciliter l'organisation de votre journée. Une bonne journée sera celle où l’équilibre action /repos est respecté.

femme stressée et fatiguée

Dans la pratique quotidienne voici quelques astuces concrètes pour vous simplifier la vie :

- Simplifiez-vous la vie en établissant à l’avance un menu pour la semaine, ainsi en rentrant le soir, vous n'aurez plus la pression d’inventer le menu du diner  

-  Pensez de temps en temps à faire vos courses en ligne et vous faire livrer, ceci ne vous coûtera pas  beaucoup plus cher, et vous gagnerez ce temps pour vous relaxer et vous occuper de vous.

- À partir de l’âge de 4 ans, vos enfants peuvent s’habiller seuls. Laissez-les faire et encouragez-les à être autonomes. Gardez néanmoins un œil sur leurs choix qui ne sont pas toujours pratiques. 

- Apprenez à vos enfants (et à votre mari) à mettre leurs vêtements sales dans le bac à linge et non pas à les jeter par terre. Peu à peu en grandissant, ils doivent également apprendre à trier le linge, (blanc/couleur, clair/foncé…) comme vous le faites, pour vous soulager un peu.

- Divisez les tâches ménagères avec votre époux équitablement, son rôle ne se limite pas à descendre la poubelle, ou acheter le pain. Dans les tâches domestiques, tout comme dans l'éducation des enfants, l’égalité est la norme et non l’exception.

- Apprenez à vos enfants très tôt à ranger, en commençant par ranger ensemble leurs chambres, sous forme de jeu ou en chantant et en s’amusant. Ainsi, vos enfants participeront volontiers à cette “corvée”.

Etre une maman c’est faire un travail épuisant : courir toute la journée, presque pas de pauses, se faire réveiller plusieurs fois la nuit, et bien sûr c'est non rémunéré ! Pour survivre à ce rythme, ces quelques astuces peuvent aider à alléger le quotidien. Sachez lever le pied, économiser votre énergie, rire de tout ou presque et prendre soin de vous.


parent

enfants

meres

stress

organiser

education

famille

bien-etre


Conditions d'utilisation :
Guideastuces.com se réserve le droit de retirer tout commentaire aprés publication contraire à la charte éditoriale de Guideastuces.com, sans en aviser le rédacteur.